12 places des arts 71700 Tournus
03 85 51 03 76
Connexion

"Après la bataille", de l'Égyptien Yousry Nasrallah

 

Les premières images nous plongent au cœur des manifestations pacifiques sur la place Tahrir. Ces images vues aux actualités télévisées en février 2011 ne nous sont pas étrangères. Prise de vue en plongée du passage à tabac d’un cavalier tombé à terre, l’un de ceux qui dispersaient et mataient les manifestants à coup de cravache, bâton ou fusil. En contraste à cet affrontement nous sont montrés deux enfants qui jouent au cheval et cavalier. Le problème est que le cavalier lynché est Mahmoud, le père des deux enfants et que depuis cet évènement il est ridiculisé et mésestimé dans son quartier ainsi que les enfants à l’école. C’est à une soirée de démonstration équestre que Reem, jeune femme publicitaire, rencontre Mahmoud. Cette rencontre n’est pas sans effet dans l’histoire de la famille de Mahmoud. Par ailleurs Reem est militante et partisane pro-révolutionnaire. Elle cherche à conscientiser et convaincre divers groupes. Au slogan "liberté, dignité, humanité" est rétorqué "manifester et protester est un péché". Tout est tensions, discordes et manipulations dans cette histoire. A travers la fiction nous pouvons pressentir ce que peut être le climat dans une ville, un quartier, une famille confrontée aux événements. Complexité de "l’après bataille" où tout reste à faire. Mais pourquoi ne pas croire au mystère de possibles transformations ? Ne serait-ce pas ce qui serait signifié dans la contre plongée de la fin du film où Mahmoud escalade une pyramide ?

 

 

Cannes le 18 mai 2012

 

 

Jean Michel Duband

© 2017 -  PAROISSE SAINT PHILIBERT TOURNUS - 12 place des Arts - 71700 Tournus 
  03 85 51 03 76